Comment la Normandie a inspiré de nombreux artistes français du 19 et 20ème siècle ?

Publié le : 08 janvier 20214 mins de lecture

Pour composer une œuvre, chaque artiste à sa propre méthode et façon de procéder. Mais en général, il y a une chose en commun à tout artiste qui leur est nécessaire dans le commencement de son art : la source d’inspiration. La source d’inspiration de l’artiste peut varier selon le contexte. Cela peut être la personne que l’artiste aime le plus, l’objet qu’il aime le plus, ou aussi qu’il déteste le plus, car tout sentiment peut faire naître une œuvre d’art venant de son créateur. Si l’on considère l’art venant de la France, il y a une région particulière où plusieurs artistes ont puisé leurs sources d’inspiration : la Normandie. Pourquoi donc cette région intéresse tant les artistes ?

Les artistes qui y sont originaires

La Normandie a un charme particulier qui fait que l’on s’y sent bien à l’aise. C’est en partie à cause de cela que plusieurs artistes y ont tiré leurs sources d’inspiration. Pour preuve, il y a d’abord eu le célèbre auteur Victor Hugo qui avait une maison située à Villequier et où il aimait séjourner pour parfois écrire. Le célèbre peintre Claude Monet quant à lui, a peint une œuvre qui a donné naissance au mouvement impressionniste dans la région du Havre : il s’agit de la fameuse « Impressionnant, soleil levant ». Il y a aussi eu plusieurs artistes qui y sont originaires. On peut citer parmi ces artistes en Normandie : Maurice Leblanc, Raoul Dufy, Bourvil, Pierre Corneille et encore une multitude d’autre.

Quelques spécificités de la région

La Normandie se caractérise par le fait qu’elle se trouve en région provinciale. Décrite comme étant encore sauvage par certains auteurs, la Normandie a connu plusieurs époques durant son histoire qui font qu’elle a pu être le berceau de nombreuses œuvres. Il y a eu pour cela un moment où elle fut considérée comme pittoresque. Ce qui caractérisait cette époque se manifestait surtout sur les peintures : il y a eu un nouveau mode d’observation des paysages, ce qui fut observé au XVIIIe siècle. Le terme pittoresque fait alors allusion à certains paysages tels les pittoresques des jardins anglais. Il y a aussi eu un temps où elle fut qualifiée de romantique. Cette appellation est surtout due aux écrivains et poètes du temps. Les écrivains inspirés des divers éléments qu’ils scrutèrent dans leurs environnements ont senti une sorte de paisibilité qui a mené à ce nom.

La Normandie au Moyen Âge

Si l’on considère l’histoire, la Normandie en a beaucoup à raconter. Mais cela tourne toujours autour de l’art, surtout l’art écrit. Celle-ci a connu un essor durant la période du Moyen Âge. Il y a eu une certaine mode appelée mode troubadour qui fut célèbre en ce temps et qui détourna plusieurs styles d’œuvres littéraires que l’on appela pastiche. Ce sont des œuvres qui essayent d’imiter le style d’un auteur en lui donnant une touche de comique et de parodie.

Normandie et cinéma : quels sont les liens étroits entre la région et le cinéma français ?
Focus sur le SHED, le centre d’art contemporain de Normandie

Plan du site